La vie des rédactions : inquiétudes chez Infopro Digital et renforcement du groupe Zepros

Isabelle Coune

En période de télétravail, la rédaction du Moniteur des travaux publics et du bâtiment a choisi de se mettre en télé-grève ce lundi 14 décembre 2020 pour réagir au départ, au début du mois de décembre, d’un secrétaire de rédaction non-remplacé. Ce mouvement de protestation 100 % dématérialisé a été ponctué par des piquets de grève virtuels, l’élaboration de communiqués en visioconférences, une AG à distance, … Au cours des douze derniers mois, deux autres journalistes du service Actualité avaient déjà quitté la rédaction et n’ont toujours pas été remplacés. Le Moniteur n’a donc plus de rédacteurs spécifiquement chargés du suivi de l’actualité économique du bâtiment et des travaux publics. « Plus généralement, la rédaction du Moniteur est à bout de souffle. Elle est structurellement en sous-effectif et souffre d’un abaissement de ses budgets piges depuis plusieurs années » précise un communiqué de la rédaction.

Autre source d’inquiétude pour les rédacteurs du groupe Infopro Digital : l’arrêt du Journal de l’Environnement en janvier. Quatre journalistes se sont vu proposer un hypothétique reclassement ou un licenciement économique.

L’heure est également aux restructurations dans la presse. Vivendi est en négociations pour reprendre Prisma Media tandis que dans notre secteur, le groupe Zepros vient d’annoncer son rachat du groupe de presse professionnelle BM2C et de son titre de presse historique Bricomag, ainsi que Mobilium et Confortique. Dès ce mois de décembre, le nouveau Zepros Bricomag de la collection Habitat proposera actus et enquêtes sur les secteurs décoration, tendance brico 2021, innovations jardins … sans oublier un focus sur l’univers de la cuisine.

Isabelle Coune

magazine close up